Pour notre weekend du 14 juillet, l’envie croissante d’évasion et la quête de dépaysement, si petit soit-il, nous a conduit à la découverte des joies du tourisme culturel. Il est vrai que pour quelqu’un comme moi pour qui les congés/vacances sont synonymes de détente, farniente, plage, l’idée de partir à la découverte du patrimoine de cette belle France n’est pas tout de suite ce qui vient à l’esprit. Mais comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, c’est avec plein d’enthousiasme et d’excitation que nous nous sommes dirigés dans le Val de Loire, région naturelle chargée d’histoire, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Excusez-moi du peu!
Au programme, visites de quelques-uns des châteaux les plus réputées de la Loire et  journée détente au zoo-parc de Beauval. C’est parti!

Nous avons posé notre valise à Blois, ville ô combien chère aux rois de France, pour une question de disponibilités d’hôtels et surtout par rapport à sa situation avantageuse pour débuter notre circuit-découverte des châteaux.

Nous ne nous sommes pas beaucoup attardés dans cette ville, faute de temps, mais du peu de ce que nous avons vu, elle nous a paru une ville assez charmante. Cependant, j’ai surtout été happée par cette vue magnifique de la ville depuis le pont Jacques-Gabriel. Désolée, je n’ai pas pris de photos représentatives, malheureusement. Une petite photo du pont tout de même…

Blois et le pont Jacques-Gabriel

 

 INFOS UTILES

Avant de commencer notre circuit, nous avons fais une halte à l’office du tourisme de Blois. Quoi de plus normal que de faire le plein d’infos pour commencer l’aventure de façon sereine.
Sous les conseils d’un agent de l’office, nous avons opté pour un pass châteaux. Celui-ci est avantageux car, combinant plusieurs visites, il vous en reviendra moins cher que d’acheter des tickets individuellement. De plus, vous évitez les fils d’attente à l’entrée des châteaux.
Il y a plusieurs pass au choix (avec différentes combinaisons possibles).
Nous avons opté pour le pass combinant les visites des châteaux de Blois, Chambord, Chenonceaux, Cheverny, soit 40€ le pass.
Nous avons également acheté nos billets d’entrée pour le zoo de Beauval à l’office, payé 27€ le billet, au lieu de 29€.

Vous trouverez des informations plus détaillées sur les sites internet des châteaux.

Nous avons fait notre tour des châteaux sur deux jours, ces derniers étant un peu éloignés les uns des autres. Je vous recommande fortement la voiture.

 

Le château de Blois, véritable panorama historique de l’architecture française

Situé juste à côté de l’office du tourisme de la ville, le château de Blois a été notre toute première étape. J’ai vraiment apprécié cette première visite, ayant rarement eu l’opportunité de mettre les pieds dans un château et de découvrir la vie royale à travers l’atmosphère et le décor ostentatoire des lieux, les objets de la vie quotidienne d’antan.
Il faut savoir que chaque aile du château de Blois correspond à quatre époques. On note entre autres deux styles gothiques, celui de la Renaissance (aile où l’on voit un escalier en vis dans une tour), et le style classique. Beaucoup de rois de France y ont séjourné.

Même si certains trouveront que les façades ne sont pas très harmonieuses entre elles, l’avantage est que pendant la visite, on a un panorama historique des différents styles architecturaux et mouvements artistiques qui se sont succédés dans l’histoire de France. Intéressant, non?!

Aile gothique du château de Blois

Aile gothique du château de Blois

Chateau de blois - aile Renaissance de François Ier

Aile Renaissance sous François Ier

Depuis le château, vue magnifique du vieux Blois et de la Loire

Depuis le château, vue magnifique du vieux Blois et de la Loire

Intérieurs du château de Blois

Intérieurs du château

 

Le château de Chenonceau, le château de ces dames

Deux mots me viennent à l’esprit en repensant à ce château : élégance et raffinement.
Le château est construit sur le Cher. Les jardins sont magnifiques. Il y en deux : le plus vaste étant celui de Diane de Poitiers, la favorite du roi, et l’autre, plus intime, celui de Catherine de Médicis.
Le domaine est très vaste et c’est un plaisir de s’y promener, surtout avec ce si beau temps qu’on a eu.

Les jardins du château de Chenonceau

Les jardins du château de Chenonceau

Château de Chenonceau - La tour des Marques

La tour des Marques

Château de Chenonceau vue du ciel

Château de Chenonceau vue du ciel – Source: culturebox.francetvinfo.fr

J’ai été assez choquée par la taille des lits. Dis donc, c’est qu’elles n’étaient pas très grandes ces gentes dames 🙂

Lit de la favorite de Henri II, Diane de Poitiers

Lit de la favorite du roi Henri II, Diane de Poitiers

 

Le château de Cheverny, l’inspiration du château du capitaine Haddock dans Tintin

Plus contemporain que les autres, il m’a fait belle impression. Des quatre, je trouve qu’il est le plus magnifiquement meublé.
Amateurs de belles plantes, vous serez ravis de vous balader dans le parc ou les différents jardins du domaine.
Un chenil habité par des chiens de race s’y trouve également. On a pu assister à une petite représentation “dressage”. C’est la première fois que je voyais autant de chiens de ma vie.

chateau-cheverny

Château de Cheverny

Arrière du château de Cheverny

Arrière du château

Intérieurs du château de Cheverny

Intérieurs du château

Intérieurs du château de Cheverny

 

 

Le château de Chambord, le majestueux

En s’y rendant, nous avons emprunté une route  bordée par une forêt assez dense et, au fur et à mesure que l’on avançait, le château a surgit, s’imposant dans toute sa splendeur.

Ce château, qui est en fait un relais de chasse, est énormissime et son esthétique extérieure est assez impressionnante.
Il est célèbre pour son escalier à double révolution, révolutionnaire à l’époque. En fait, en prenant cet escalier, on arrive à voir d’autres personnes l’emprunter mais sans jamais les croiser. Perdant quelques minutes à comprendre le mécanisme du truc, j’ai finalement compris l’astuce. Système très ingénieux, en effet :).

Pour les intéressés, vous pourrez visionner dans une salle près du donjon un film d’environ 15 minutes retraçant l’histoire de la construction du château. Très instructif je dois dire!
Je regrette d’avoir prise si peu de photos, la batterie de mon appareil photo s’étant déchargée…

Chateau de Chambord

Château de Chambord

Chateau de Chambord

Entrée du château

Chateau de Chambord

Vue du vaste domaine de Chambord depuis les étages du château

Ce tour des châteaux de la Loire nous a beaucoup plu. Certes, toutes ces visites nous ont un peu “assommées”, mais nous avons faits d’incroyables découvertes, et nous ne serions pas contre retenter une expérience similaire.
J’espère ainsi vous avoir donné l’envie de venir découvrir les châteaux de la Loire, ou même de redécouvrir ce riche patrimoine culturel..

La suite de mon weekend au cœur du Val de Loire dans un prochain article…

Partager :
  •  
  •  
  •  
  •